ILLETTRISME

  • Rapport sur la cohésion nationale et le rayonnement du français dans le monde

    Selon le rapport sur la cohésion sociale, six millions de personnes rencontrent des difficultés dans la maîtrise de la langue française, dont 3 millions sont considérées comme en situation d’illettrisme.

    La langue française est une condition de l’épanouissement personnel, de l’insertion sociale et professionnelle, de l’accès au savoir et à la culture. Pour promouvoir la langue française, le gouvernement met tout en œuvre afin de définir une véritable politique linguistique cohérente et capable de prendre en compte la grande diversité des besoins. Ainsi, le rapport prévoit des mesures orientées sur la langue, l’école, l’immigration … Le document met en exergue l’urgence de mener une véritable politique en fédérant les moyens existants mais également en déployant un programme d’actions. Ce programme comprend plusieurs mesures. Une des mesures concerne « les actions de prévention de l’illettrisme et de maîtrise de la langue française ainsi que l'accès aux savoirs de base pour tous les publics, y compris les migrants non pris en charge par l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) ». Une autre mesure « culturelle traitera de la valorisation de la langue française dans le cadre d'une politique linguistique définie par l'État ». Enfin une mesure « éducative et internationale qui soutiendra le rayonnement de la langue française dans le monde, et, le cas échéant, le suivi des dispositifs ou programmes européens ».

    C’est par cette connaissance et la  maîtrise de la langue que tous les citoyens parviendront à s’intégrer à la vie sociale, particulièrement dans le monde du travail. A l’inverse, de faibles compétences linguistiques, en français oral et écrit, constituent un facteur d’exclusion. En effet, 2 500 000 personnes âgées de de 18 à 65 ans en France métropolitaine sont en situation d’illettrisme et un jeune sur trois dans les territoires d’Outre-mer.

    L’Agence de la langue française pour la cohésion sociale se veut un établissement possédant les moyens et les compétences permettant grâce à une synergie de relever le défi de la lutte contre l’illettrisme mais également de contribuer au rayonnement de la langue française dans le monde. Le système scolaire constitue une priorité nationale. Dans un souci de prévention agir le plus en amont possible permet de réduire de manière significative l’illettrisme en France.

    Agir pour la cohésion nationale et le rayonnement du français dans le monde. [Rapport] LEPAON Thierry. Agence de la langue française pour la cohésion sociale. novembre 2016, 153 p.

     

    Consulter le document(format pdf)

  • "Illettrisme, grande cause nationale en 2013"

    Selon un communiqué de presse, le Premier ministre Jean-Marc AYRAULT a attribué  le label Grande Cause Nationale pour 2013 au collectif "Agir ensemble contre l'illettrisme", fédéré par l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme.

    Ce label permet à des organismes à but non lucratif, qui souhaitent organiser des campagnes faisant appel à la générosité publique, d'obtenir des diffusions gratuites sur les radios et les télévisions publiques. Par cette distinction, le Premier ministre a voulu souligner et encourager la démarche de rassemblement des principales associations et organisations qui luttent contre l'illettrisme.

    Il souhaite également sensibiliser les Français à un problème méconnu et sous-estimé. En France, l'illettrisme ne concerne pas moins de 2 500 000 personnes, soit 7 % de la population âgée de 18 à 65 ans. Bien qu'elles aient été scolarisées, ces personnes ne maîtrisent pas suffisamment la lecture et l'écriture pour être autonomes dans des situations simples de la vie quotidienne. L'illettrisme est un obstacle dans toutes les sphères de la vie familiales, citoyenne et professionnelle.

    En faisant de la lutte contre l'illettrisme Grande Cause Nationale 2013, le Premier ministre marque la volonté du Gouvernement de faire en sorte que chacun puisse acquérir les compétences fondamentales nécessaires pour accéder au savoir, à la culture, à l'emploi, à la formation professionnelle, et pour participer pleinement à la vie démocratique.

    Source : Communiqué de presse du service de presse du Premier ministre du 1er mars 2013

    A consulter également :

        Le Site de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme

  • 5e édition de l'appel à projet "Entre les lignes" de la Fondation SNCF

    Dans le cadre de son programme « Prévenir l’illettrisme », la Fondation SNCF en partenariat avec l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme, lance la 5ème édition de l’appel à projets « Entre les lignes » et veut ainsi encourager les initiatives associatives qui contribuent à l’accès aux savoirs de base (lecture, écriture et calcul) ou à leur consolidation en donnant le goût des mots aux jeunes, dès le plus jeune âge. Rappelons que 400 associations ont été soutenues par la Fondation SNCF en 4 ans. L’appel à projets est ouvert aux associations de métropole et d’outre-mer.

    Les projets doivent concernés
    - La petite enfance (2 à 6 ans) : pour installer autour de l’enfant des conditions d’apprentissage favorables
    ou
    - Les années « collège » (10 à 15 ans) : pour consolider les savoirs élémentaires en stimulant les capacités de communication et d’expression personnelle

    Des jurys d’experts, composés notamment de chargés de mission régionaux de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme, de correspondants académiques Illettrisme de l’Éducation nationale et de bibliothécaires se réuniront dans chaque région pour désigner les lauréats. Un jury spécial se réunira pour l’outre-mer.

    Calendrier
        Lancement de l’appel à projets : 15 octobre 2012
        Clôture de l’appel à projets : 11 janvier 2013
        Annonce des projets lauréats : début avril 2013

    Soumission des projets en ligne sur le site Internet de la Fondation SNCF

    Contact :   
    Virginie LAMONTAGNE
    Chargée de mission nationale - Communication
    Tel : 04 37 37 16 80 – Mob : 06 07 77 65 48 - Fax : 04 37 37 16 81
    Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme - www.anlci.gouv.fr
    1 place de l’Ecole – BP 7082 – 69 348 Lyon cedex 7

  • Aide au retour à l'emploi pour les salariés du BTP "Appel à projets" Fondation

    La Fondation BTP PLUS veut à travers le lancement d’un nouvel appel à projets : « Proposer des actions innovantes et performantes d’aide au retour à l’emploi en faveur des salariés du Bâtiment et des Travaux Publics actuellement au chômage ».
    L’objectif est de favoriser le retour à l’emploi des salariés du Bâtiment et des Travaux publics actuellement au chômage total ou partiel.
    Pour plus d’informations, consulter le site Internet Fondation BTP plus, et dans la rubrique « Appel à projets » du site Internet de l’ANLCI

    Date limite de retour des dossiers de participation à la Fondation BTP PLUS : 3 Décembre 2012.

    Contact :
    Virginie LAMONTAGNE
    Chargée de mission nationale - Communication
    Tel : 04 37 37 16 80 – Mob : 06 07 77 65 48 - Fax : 04 37 37 16 81
    Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme - http://www.anlci.gouv.fr/
    1 place de l’Ecole – BP 7082 – 69 348 Lyon cedex 7

  • Atelier de sensibilisation illettrisme, de la Mission d’Appui à la Prévention et la Lutte contre l’Illettrisme (MAPLCI)

    14 étudiants en master I ont découvert le Carif-Oref Réunion mardi 17 mars 2015. Cette visite, axée sur la présentation de la Mission d’Appui à la Prévention et à la lutte contre l’illettrisme (MAPLCI) avait pour finalité de permettre aux étudiants de mieux appréhender le dispositif régional de Prévention et de Lutte contre l’illettrisme et d’explorer quelques outils du CIRILLE (Centre Ressources Illettrisme).


    Cet échange entre étudiants et professionnel s’est fait à la demande de Mme STAUDACHER, professeur et directrice de l’Institut de l’Illettrisme, qui a souligné que « ce genre d’animation est fort utile pour les étudiants ».


    Même si les étudiants viennent de filières différentes (sciences du langage, économie, anthropologie, français langue étrangère …), ces derniers ont pour point commun leur inscription dans une unité d’enseignement transversale dédiée à l’Illettrisme.


    Cette venue au Carif-Oref était donc plus qu’évidente.


    Ils ont pu ainsi avoir les informations utiles et pratiques sur le sujet :
    •    Définition, état des lieux, acteurs et actions du territoire (Charte et Plan 2010-2015), présenté par Paul SOUPE, chargé de Mission ANLCI
    •    Missions du CIRILLE, cadre de référence, les caractéristiques de la problématique illettrisme (lien « illettrisme – savoirs de base – compétences-clés », analyse d’une production écrite et démarche de repérage avec l’outil OISI, présenté par Johny DIJOUX, responsable du CIRILLE.
    •    Découverte et manipulation des ressources pédagogiques : outils, ouvrages, méthodes d’apprentissage, jeux, animée par Claudine De BOLLIVIER.

  • Atelier du CIRILLE : « sensibilisation Illettrisme et Démarche de repérage avec OISI »

     

    Après le Nord et l’Est, ce mercredi 6 mai 2015 le CIRILLE (1)  du CARIF-OREF a animé un atelier « Sensibilisation illettrisme et démarche de repérage avec l’outil OISI (2)  » à la cité des métiers dans le Sud. Cette action est mise en oeuvre dans le cadre de la professionnalisation des acteurs de l’accueil, du repérage, de l’orientation et de l’accompagnement des publics.


    Réunissant une douzaine de conseillers en insertion (3) , cet atelier avait pour objectif de :
    -    contribuer à l’amélioration des missions d’accueil, de repérage et d’accompagnement des personnes en situation d’illettrisme, notamment avec l’outil OISIS (Outil d’Identification des Situations d’Illettrisme Simplifié).
    -    sensibiliser les conseillers sur la problématique illettrisme et les dispositifs existants.

     

    Connaissance de l'environnement et initiation au repérage avec OISI
    Animé par M. DIJOUX, responsable du Centre Ressources Illettrisme (CIRILLE) l’intervention a débuté par une présentation interactive sur :

    • - les définitions « Analphabétisme », « Illettrisme », « Français Langue d’Intégration »
    • - l’état des lieux à La Réunion et en Métropole (Enquête IVQ/INSEE et chiffres des Journées Défense et Citoyenneté)
    • - le dispositif de prévention et de lutte contre l’illettrisme actuel (le Plan 2010-2015 mobilise quinze partenaires pour une quarantaine d’actions en moyenne par an)
    • - quelques caractéristiques de l’illettrisme, dont les multiples facteurs qui sont en cause (scolaire, environnemental, culturel et individuel).

    L’animation a été l’occasion de présenter  l’outil OISI aux participants afin qu’ils s’initient à cette démarche de repérage des situations d’illettrisme, la plus répandue dans les Structures d’Accueil et d’Orientation à La Réunion. En effet, depuis 2002, le CIRILLE a développé la première version de cet outil de repérage (OISI) en collaboration avec ces SAO.

     

    Avec  l’outil OISI, une fiche d’accueil sert de premier filtre, puis les champs d’exploration à l’oral  auprès des bénéficiaires  potentiels permettent la recherche d’indices convergents. Ensuite, la grille d’indices formalise tout le recueil d’indices repérés afin de déterminer le profil du bénéficiaire.
    L’enquête de satisfaction « à chaud » de cette animation fait ressortir que 98 % des participants déclarent que leurs attentes sont satisfaites (allant de « satisfaisant » à « très satisfaisant »), en particulier en ce qui concerne le contenu et la qualité de l’animation.
     
    (1) Centre Interinstitutionnel de Ressources sur l’Illettrisme
    (2) Outil d’Identification des Situations d’Illettrisme Simplifié
    (3)Six de la Mission Locale Sud, Trois de la Mission Intercommunale de l’Ouest, Un du Cap Emploi et Deux du Service Intérim.

     

  • Bilan des premières journées nationales d'action contre l'illettrisme à La Réunion (mars 2015)

    Les journées nationales d’actions contre l’illettrisme initiées par le collectif ANLCI qui ont eu lieu du 8 au 12 septembre 2014, ont rassemblé une douzaine de manifestations labellisées.
    Réparties sur le département, les partenaires se sont engagés durant 1 semaine sur des actions de prévention et/ou lutte et de à l’illettrisme.

     

    Consulter le document (format pdf)

  • Charte de partenariat de prévention et de lutte contre l'illettrisme à La Réunion

    La charte de partenariat rénovée, vise par le biais de son plan d'action 2010-2015, un objectif ambitieux, énoncé par le Président de la république, lors du premier conseil interministériel de l'Outre-mer, tenu à l'Elysée le 6 novembre 2009.

    "Plus d'égalité des chances, c'est bien sûr d'assurer que tout le monde, adultes comme enfants, maîtrise les savoirs fondamentaux, et notamment l'écriture et la lecture"

     

    Télécharger la charte (format pdf)

  • CLéA : le COPANEF met en ligne les outils de communication

    Demandeur d’emploi, salarié(e), employeur, responsable de formation, … afin de permettre à ces différentes cibles d’obtenir la nouvelle certification : CLéA, le COPANEF a réalisé différents outils de communication sous forme de brochure et affichette. Il liste également les organismes labélisés au niveau national.


    Les différentes ressources :
    •    vous êtes demandeur d'emploi, télécharger le document (format pdf)
    •    vous êtes salarié, télécharger le document (format pdf)
    •    vous êtes employeur, responsable de ressources humaines, conseiller en évolution professionnelle, télécharger le document (format pdf)
    •    vous voulez faire connaître le CléA, téléchargez l'affichette (format pdf)
    •    Pour connaître le contenu exact de CléA, télécharger le référentiel officiel (format pdf)
    •    Pour savoir à qui vous adresser dans votre région, voici les adresses de contact des six réseaux nationaux aujourd'hui habilités par le Copanef (format xls)

  • Dépliant MAPLCI

    Prospectus de présentation de la Mission d’Appui à la Prévention et à la Lutte Contre l’Illettrisme (MAPLCI) à La Réunion. 

    Vous y trouverez également quelques indicateurs condensés des chiffres de l’illettrisme pour ce même territoire.

    Télécharger le dépliant

  • Des ateliers sur le socle de connaissances et de compétences professionnelles

    C’est dans le cadre des journées nationales d’actions contre l’illettrisme, que le CARIF-OREF Réunion a lancé ces ateliers sur la présentation du décret sur le socle de connaissances et de compétences professionnelles. L’animation, d’une durée d’une heure environ, a été proposée au cours de la semaine du 7 septembre à trois reprises en direction de professionnels de l’accueil, l’information et l’orientation professionnelles. Co-animé par Paul SOUPE, chargé de mission régional de l’agence régionale de lutte contre l’illettrisme et Samuelle GRONDIN, Carif-Oref Réunion, cet atelier a été l’occasion notamment de rappeler les chiffres de l’illettrisme tant au niveau mondial, national que local. L’accueil a été dans sa globalité satisfaisant et a répondu à un besoin d’information sur le sujet.


    À cette fin le Carif-Oref Réunion a créé une page dédiée au socle de connaissances et de compétences professionnelles, où les différents partenaires intéressés par le sujet pourront y retrouver et suivre l’actualité : mise à disposition au format pdf de la présentation, accès à des ressources diverses telles que le référentiel sur le socle établi par le COPANEF, des liens divers vers d’autres ressources (textes de loi, autres référentiels).


    D’autres ateliers sur le sujet devraient être programmés ou mis en place à la demande des structures.
    Si vous êtes intéressé pour une présentation, contacter le Carif-Oref RéunionCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Diplôme universitaire illettrisme - Lire, écrire, calculer en milieu créolophone

    Le SUFP (Service universitaire de formation professionnelle) communique sur la prochaine session du DU ILLETTRISME pour la période 2015-2016. Les objectifs de la formation sont :
    •    De sensibiliser les publics en formation aux caractéristiques linguistiques, culturelles et psychologiques de l’illettrisme
    •    Etudier les particularités du public apprenant
    •    Le projet et les fonctions du formateur en lutte contre l’illettrisme
    •    Apprendre à identifier, sensibiliser, motiver les publics en situation d’illettrisme.

    Les Inscriptions administratives démarrent à partir de fin Juin/ début Juillet 2015.

    Pour toute information, merci de prendre  RDV avec le SUFP Sud auprès de Mme CORRE : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Télécharger :
    •    Le dossier de candidature (format pdf)
    •    La brochure de présentation (format pdf)

  • Diplôme Universitaire ILLETTRISME - lire, écrire, calculer en milieu créolophone 2014-2015

    L'Institut de l'Illettrisme et le SUFP (Service universitaire de formation permanente) présentent la fiche AFNOR du diplôme D.U. Illettrisme, ainsi que le dossier de candidature, avec les données actualisées au 13 mai 2014.

    Les dossiers sont téléchargeables sur le site SUFP de l’Université et la  référente de formation est Mme Anne CORRE

    SUFP Tampon 0262 57 95 54

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Objectifs pédagogiques: Sensibiliser les publics en formation aux caractéristiques linguistiques, culturelles et psychologiques de l’illettrisme

    • Etudier les particularités du public apprenant
    • Projet et fonctions du formateur en LCI (test, entretien, fiche de synthèse individuelle)

    Apprendre à identifier, sensibiliser, motiver les publics en situation d’illettrisme

     

    Public, conditions d’accès et pré-requis :
    Formateurs en poste (O.F. et Entreprises), Tuteurs en entreprise, Formateurs expérimentés en rupture d’emploi, Intervenants sociaux et culturels (Assistantes Sociales, Educateurs spécialisés, Animateurs, Techniciens de l'Intervention Sociale et Familiale, Enseignants, Conseillers en insertion)
    En accès direct : baccalauréat ou diplôme équivalent de niveau IV
    Par Validation des Acquis Professionnels (VAP) et avec attestation de 6 mois d’expérience minimum en LCI ou alphabétisation ou accompagnement scolaire

       

    Volume horaire : 250h sur 3 semestres

    Début des cours : octobre 2014
    Fin des cours : novembre 2015
    Horaires: en soirée de 17h à 20h, le samedi matin Effectif : 20 candidats
    Lieu : Campus Universitaire du Tampon

  • Dis-moi dix mots - concours interrégional Réunion-Limousin

    Organisé par le GIP Prisme-Limousin, le Centre régional du Livre en Limousin et le Carif-Oref de La Réunion, le concours d’écriture « Dis-moi dix mots… en langue(s) française(s) a pour objectifs de :  
    •    nouer le dialogue interculturel entre Les Réunionnais et les Limousins
    •    favoriser la découverte réciproque.

    Cette opération s’adresse aux apprenants (apprentis, jeunes de plus de 16 ans sortis du système scolaire et adultes) des associations, des organismes et des structures de formation des niveaux suivants : alphabétisation, post-alphabétisation, FLE (Français Langue étrangère), FLS (Français langue de scolarisation), apprentissage, réapprentissage, remise à niveau des savoirs de base et compétences-clés.
    Sont également concernés :
    •    les apprenants des établissements pénitentiaires
    •    les apprentis en CFA et les lycéens de filière professionnelle
    Les missions locales, la MLDS  (Mission de lutte contre le décrochage scolaire), la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse).

    Cette action est menée dans le cadre de la Semaine de la langue française qui se déroulera du 12 au 16 mars de l’année prochaine. Cette année les 10 mots proposés nous transporteront vers les nombreux visages de la langue française et nous vous invitons à traverser les mers, à imaginer des échanges d’un continent à l’autre, de l’outre-mer à la métropole en parcourant 9000 km…

    Les productions seront à adresser au plus tard le vendredi 12 février 2016 au Prisme Limousin (Le Carré Jourdan, 13 cours Jourdan, 87000 Limoges – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

    Un jury réunionnais sélectionnera les productions du Limousin et un jury Limousin sélectionnera les productions de La Réunion.

    La remise des prix aura lieu le jeudi 17 mars 2016 en visio conférence.

     

    Pour en savoir plus, télécharger le règlement (format pdf) et la fiche d'inscription (format pdf)

  • DU Illettrisme

    Le Diplôme universitaire Illettrisme a pour objectifs pédagogiques :
    •    sensibiliser  les publics en formation aux caractéristiques linguistiques, culturelles et psychologiques de l’illettrisme,
    •    étudier  les particularités du public apprenant,
    •    et apprendre à identifier, sensibiliser, motiver les publics en situation d’illettrisme.

    Il est proposé par l’Institut illettrisme et le Service universitaire de formation permanente (SUFP).  La formation est d’une durée totale de 180 h. Les Cours débuteront fin août 2015 pour se clôturer en décembre 2015. Les cours se font en soirée de 17h à 20h et le samedi matin.
    Le nombre de place disponibles est de 20 candidats.
    La formation se fera au Campus universitaire du Tampon

    Pour en savoir plus, consulter le programme de la formation (format pdf)

     

  • Etat généraux de l'illettrisme et Assises académiques de La Réunion. Les actes

    En 2010, les états généraux de l’illettrisme à La Réunion EGILL proposent un réajustement du plan « 2007-2013 » en intégrant les préconisations des fiches CIOM relatives à l’illettrisme.
    Ces états généraux donnent lieu à des ateliers et à une journée de séminaire qui, rapportés dans ce document, constituent les actes des états généraux de l’illettrisme.
    Quoi que ces états généraux aient eu lieu sur plusieur  jours, du 20 septembre au 18 novembre 2010, les éléments de langage de ces actes ne concernent que la journée du 18 novembre 2010.

    Consulter les actes (format pdf)

  • Forum "Réunir pour Réussir"

    Journées nationales d’actions contre l’Illettrisme 2015
    Forum « Réunir pour Réussir » du service de la Caisse des écoles de la mairie de Saint-Louis


    Dans le cadre des Journées Nationales d’Actions contre l’Illettrisme, la mairie de Saint-Louis a voulu apporter sa pierre à l’édifice en organisant le forum « Réunir pour Réussir » sur son territoire, le vendredi 11 septembre 2015. Sous la houlette de Mme BERTIL et avec l’accompagnement de la Mission d’appui à la prévention et la lutte contre l’illettrisme du CARIF-OREF, la Caisse des Ecoles a pu réunir une quinzaine de partenaires dans le gymnase Jean Joly de La Rivière Saint-Louis.

     

    Ainsi, autour de la thématique décrochage scolaire et lutte contre l’illettrisme, des organismes de formation, des structures d’accueil et d’orientation, l’Education nationale, la Région, l’AFPAR, le RSMAR, le CARIF-OREF (Illettrisme et VAE) et quelques associations ont tenu des stands d’information et d’animation pour accueillir ce jour-là plus 1000 personnes rencontrant des difficultés d’insertion et/ou de lecture et d’écriture…

     

    Dès l’ouverture du forum, Le maire de Saint-Louis, a rappelé quelques chiffres montrant l’importance de ce phénomène que soit à La Réunion, en métropole ou dans le monde. Il a lancé un appel également pour que Saint-Louis puisse remettre en action une « case à lire » pour accompagner ces publics cibles.

     

    Si le programme de la matinée était destinée à informer principalement le grand public, l’après-midi était consacrée au débriefing, à la présentation d’une expérimentation « Parcours compétences clés et VAE » menée par le GIP-FCIP de l’Académie de La Réunion, et d’un atelier d’information autour du « Socle de connaissances et de compétences professionnelles » animé par le CARIF-OREF.

    En fin de journée, le Service des écoles a insisté sur le fait que suite à ce forum, des partenariats doivent être tissés ou renforcés pour amplifier les actions à mener afin de réduire le fléau « décrochage scolaire et lutte contre l’illettrisme » sur le territoire de de Saint-Louis.

  • Français Langue d'Intégration (DUFLI) à l'Université de Lorraine

    L'université de Lorraine met en place une formation à distance DU Français Langue d'Intégration (D.U F.L.I.) programmée à partir du début du mois de novembre.

    Cette formation universitaire à distance intéresse les formateurs d’adultes en général et plus particulièrement ceux qui interviennent auprès des publics migrants en formation linguistique.

    L’enjeu du Français langue d’intégration (F.L.I) est de prendre en compte la formation linguistique de tous les publics migrants, y compris de ceux qui n’ont pas été scolarisés dans leur langue maternelle ou qui sont non ou peu lecteurs/scripteurs dans leur langue maternelle ou première, et de développer leurs compétences à utiliser le français dans toutes les tâches de la vie quotidienne auxquelles ils sont confrontés en France, dans les sphères personnelle et familiale, sociale, professionnelle et citoyenne.

    Pour en savoir plus sur le DUFLI (format pdf)
     

  • Illettrisme : de l'indigo au vert

    Le numéro Indigo « Illettrisme Info Service » (0820 33 34 35) est devenu le numéro Vert « Illettrisme Info Service » 0800 11 10 35. Les appels sont désormais gratuits pour les personnes appelant d’une ligne fixe, et à compter du 1er octobre, ce sera également le cas pour les personnes appelant d’un portable.

    Le numéro vert est effectif depuis le 6 août 2015. Les CRI (Centres de ressources illettrisme) porteurs du numéro Indigo sont désormais porteurs du numéro Vert.
    À noter : le numéro Indigo est encore actif pour quelques mois, il est renvoyé vers un répondeur qui demande à l’appelant de composer le numéro Vert.

     

  • Illettrisme : grande cause nationale pour 2013

    Selon un communiqué de presse, le Premier ministre Jean-Marc AYRAULT a attribué  le label Grande Cause Nationale pour 2013 au collectif "Agir ensemble contre l'illettrisme", fédéré par l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme.

    Ce label permet à des organismes à but non lucratif, qui souhaitent organiser des campagnes faisant appel à la générosité publique, d'obtenir des diffusions gratuites sur les radios et les télévisions publiques. Par cette distinction, le Premier ministre a voulu souligner et encourager la démarche de rassemblement des principales associations et organisations qui luttent contre l'illettrisme.

    Il souhaite également sensibiliser les Français à un problème méconnu et sous-estimé. En France, l'illettrisme ne concerne pas moins de 2 500 000 personnes, soit 7 % de la population âgée de 18 à 65 ans. Bien qu'elles aient été scolarisées, ces personnes ne maîtrisent pas suffisamment la lecture et l'écriture pour être autonomes dans des situations simples de la vie quotidienne. L'illettrisme est un obstacle dans toutes les sphères de la vie familiales, citoyenne et professionnelle.

    En faisant de la lutte contre l'illettrisme Grande Cause Nationale 2013, le Premier ministre marque la volonté du Gouvernement de faire en sorte que chacun puisse acquérir les compétences fondamentales nécessaires pour accéder au savoir, à la culture, à l'emploi, à la formation professionnelle, et pour participer pleinement à la vie démocratique.

    Source : Communiqué de presse du service de presse du Premier ministre du 1er mars 2013

    A consulter également :

Joomla templates by Joomlashine