Le 12 mai 2015, le cabinet Ambroise BOUTEILLE et associés a remis au COPANEF un rapport sur la liste nationale interprofessionnelle (LNI) et les listes régionales interprofessionnelles (LRI). Le COPANEF et  les COPAREF réfléchissent depuis un moment déjà sur une articulation entre les différentes listes. Le rapport émet un certain nombre de proposition.

18 interlocuteurs ont été interrogés dans le cadre de ce rapport (dont 11 COPAREF et 1 confédération). La quasi-totalité des COPAREF a constitué une LRI demandeur d’emploi alors que seulement un tiers a constitué une LRI salarié. Pour les COPAREF ayant constitué des LRI salarié, leur contenu se rapproche du contenu des LRI demandeur d’emploi certifiante.

Les LRI des COPAREF répondent à un triple objectif :
1.    Des certifications/formations permettant véritablement l’accès à l’emploi
2.    Un positionnement politique distinctif du COPAREF par rapport à la politique du Conseil Région, Pôle emploi, etc.
3.    Une volonté de distinguer le CPF des autres dispositifs de la formation car le CPF n’a pas vocation à remplacer les autres dispositifs
Les sources prioritairement mobilisées sont le PRF (plan régional de formation), ainsi que le RNCP et les listes CQP. Certains COPAREF mobilisent la LNI ou encore la liste des achats de Pôle emploi.

Comparaison entre les différentes listes
•    Des intitulés des formations qualifiantes sont différentes entre régions : difficile de les regrouper et identifier les redondances
•    Parmi les qualifications inscrites sur les LRI, on trouve notamment :
     o    Des parties de certifications ou des préparations à l’obtention d’une certification
     o    Des habilitations de type inventaire (CACES, FIMO, par exemple)
     o    Des préqualifications, parcours métiers
     o    Des perfectionnements
     o    Des formations courtes
•    Les certifications les plus présentes dans les LRI demandeur d’emploi concernent les secteurs de l’industrie, de l’agriculture, du BTP, du commerce, du sanitaire et social, de l’animation, de l’artisanat, du transport et des fonctions supports tel que HQSE, commercial,…
•    Les certifications les plus présentes dans les LRI salarié concernent les secteurs du commerce, du sanitaire et social, de l’industrie, de l’agriculture, de l’animation, de l’artisanat, du BTP, du transport et des certifications des métiers « support »
•    Plus de 600 certifications sont communes entre les LRI salarié et les LRI demandeur d’emploi
•    Plus de 550 certifications sont communes entre la LNI (2e version) et les LRI demandeur d ‘emploi certifiante
•    Au moins une cinquantaine de certifications « refusées » dans la première version de la LNI figurent sur une ou des LRI demandeur d’emploi

Les recommandations
•    Axe 1 : permettre à chaque COPAREF, CPNE et COPANEF de prendre connaissance aisément des certifications inscrites par les autres.
•    Axe 2 : créer un espace collaboratif accessible aux trois types d’instances (COPANEF, COPAREF, CPNE)
•    Axe 3 : formaliser pour les COPAREF le support de suggestions de (non) inscription à la LNI
•    Axe 4 : réaliser annuellement un état des lieux quantitatif et qualitatif du contenu des différentes listes

Pour en savoir plus, consulter le rapport (format pdf)

☑ Agenda du CARIF-OREF

Joomla templates by Joomlashine