Actu Accompagner MAPLCI

 

Jeudi 31 mars 2016 - Région Régunion (Hémicycle)

 

L’opération « Dis-moi dix mots » invite chacun à jouer et à s’exprimer autour de 10 mots sous une forme littéraire ou artistique. Chaque année, les différents partenaires francophones (France, Belgique, Québec, Suisse et Organisation internationale de la Francophonie) choisissent 10 mots autour d’une thématique cette année. Les 10 mots choisis étaient : en France « chafouin » et « fada », au Québec « poudrerie » et « dépanneur », en Belgique « lumerotte » et « dracher », en Suisse « ristrette » et « vigousse », en Haïti « tap-tap » et au Congo « champagné ».

Le 6 novembre 2015, le Carif-Oref Réunion et le Prisme Limousin ont lancé officiellement le concours d’écriture dans le cadre de l’action
« Dis-moi dix mots ». Ce concours interrégional a réuni un peu plus de 150 participants qui ont concouru soit en individuel soit en groupe. Ce concours s’adressait aux apprenants (apprentis, jeunes de plus de 16 ans sortis du système) réputés en difficulté face à l’écrit.

Deux jurys (l’un du Limousin et l’autre de La Réunion) se sont réunis. Ainsi le jury du Limousin a jugé les productions des concourants réunionnais et vice versa. À noter que le jury de La Réunion est présidé par l’écrivain Jean-François SAM-LONG.

Retour en image... (format pdf)

 

 

S'inscrivant dans le cadre des nouvelles orientations du Pôle emploi pour un accompagnement plus accentués en direction des publics en difficultés, le CIRILLE (Centre ressources illettrisme) est intervenu auprès de 38 agents de Pôle emploi de Saint-Paul Savanah, vendredi 12 février dernier. L'intervention visait à augmenter le niveau de compétences des agents en matière de repérage et d'orientation des publics en situation d'illettrisme et portait sur l'évolution du dispositif Lutte contre l'illettrisme et la sensibilisation des publics avec l'outil OISIS.

 

"Intervention riche et intéressante" a déclaré la direction en fin d'animation, intervention qui a permis d'éclaircir les notions autour du sujet : de l'illettrisme au socle de connaissances et de compétences professionnelles. Ce fut l'occasion d'informer les agents sur les évolutions en cours avec la mise en oeuvre de la nouvelle certification CLéA.

 

Le CIRILLE a développé depuis quelques années déjà un outil d'identification des situations d'illettrisme. Une version dite "simplifiée" existe : OISIS. Il s'agit donc au cours de cette intervention de partager avec les conseillers les modalités de mise en oeuvre de l'outil afin de ces derniers puissent l'itiliser dans leurs pratiques professionnells. La démarche de OISIS s'appuie d'une part, sur l'analyse d'une fiche d'accueil, et d'autre part, sur un échange exploratoire avec le bénéficiaire potentiel, permettant la recherche d'indices convergents. Une grille formalise tout le recueil d'indices repérés afin de déterminer le profil du bénéficiaire en vue d'une orientation adéquate.

La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin et madame Marie-Thérèse Geffroy, présidente de l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme (ANLCI) signant une convention de partenariat, le mardi 6 octobre. Dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Montmorin du  ministère des Outre-Mer.La situation de l’illettrisme est préoccupante sur l’ensemble du territoire français. Elle l’est avec une acuité particulière dans les territoires d’Outre-mer. En 2012, cette situation concernait 7 % de nos compatriotes de l’hexagone soit près de deux millions et demi d’hommes et de femmes. Dans les départements d’Outre-mer, cette proportion peut-être deux à trois fois plus élevée.


Ainsi, suivant les chiffres de la dernière enquête IVQ (INSEE 2011), près de 23 % des 16 à 65 ans, soit 116 000 personnes ont été identifiées en situation d’illettrisme à La Réunion.
La convention signée le 6 octobre, avec l’ANLCI s’articule autour de deux axes :
1- la mesure de l’illettrisme et sa gouvernance
2- la prévention et la lutte contre l’illettrisme


L’ensemble des mesures qui seront déployées va permettre d’améliorer les conditions d’accompagnement et de réduire de manière significative le nombre de jeunes et d’adultes ultramarins en situation d’illettrisme. La ministre a beaucoup insisté sur l’importance de la mobilisation collective de tous les acteurs publics ainsi que des partenaires sociaux et des entreprises. Elle a également mis l’accent sur l’importance de la prévention, sur l’innovation et sur l’expérimentation qui permettent par des outils pédagogiques performants de favoriser et d’optimiser le transfert de connaissances.


Cette convention signée concrétise l’action du ministère en matière de politique de lutte contre l’illettrisme et s’inscrit dans le cadre des priorités nationales engagées par le Gouvernement.


Paul Soupe, le chargé de mission régional de l’ANLCI à La Réunion a participé à cette cérémonie de signature, au même titre que ses homologues des autres régions des Outre-mer. Par ailleurs, à la demande de l’ANLCI, il a aussi participé au regroupement annuel des chargés de missions nationaux et régionaux de l’agence qui s’est tenu, la même semaine, à Marseille.


« Par ces temps de changements et de réformes – réformes territoriales de régions en métropole et réforme de la formation professionnelle sur tout le territoire français- cette convention est, sans aucun doute, un élément de stabilité d’autant plus appréciable qu’elle définit la « feuille de route » de l’Etat et de l’ANLCI en matière de prévention et de lutte contre l’illettrisme dans les régions d’Outremer, pour les années à venir » conclut Paul Soupe à son retour de  mission.

Organisé par le GIP Prisme-Limousin, le Centre régional du Livre en Limousin et le Carif-Oref de La Réunion, le concours d’écriture « Dis-moi dix mots… en langue(s) française(s) a pour objectifs de :  
•    nouer le dialogue interculturel entre Les Réunionnais et les Limousins
•    favoriser la découverte réciproque.

Cette opération s’adresse aux apprenants (apprentis, jeunes de plus de 16 ans sortis du système scolaire et adultes) des associations, des organismes et des structures de formation des niveaux suivants : alphabétisation, post-alphabétisation, FLE (Français Langue étrangère), FLS (Français langue de scolarisation), apprentissage, réapprentissage, remise à niveau des savoirs de base et compétences-clés.
Sont également concernés :
•    les apprenants des établissements pénitentiaires
•    les apprentis en CFA et les lycéens de filière professionnelle
Les missions locales, la MLDS  (Mission de lutte contre le décrochage scolaire), la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse).

Cette action est menée dans le cadre de la Semaine de la langue française qui se déroulera du 12 au 16 mars de l’année prochaine. Cette année les 10 mots proposés nous transporteront vers les nombreux visages de la langue française et nous vous invitons à traverser les mers, à imaginer des échanges d’un continent à l’autre, de l’outre-mer à la métropole en parcourant 9000 km…

Les productions seront à adresser au plus tard le vendredi 12 février 2016 au Prisme Limousin (Le Carré Jourdan, 13 cours Jourdan, 87000 Limoges – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Un jury réunionnais sélectionnera les productions du Limousin et un jury Limousin sélectionnera les productions de La Réunion.

La remise des prix aura lieu le jeudi 17 mars 2016 en visio conférence.

 

Pour en savoir plus, télécharger le règlement (format pdf) et la fiche d'inscription (format pdf)

Dans le cadre des nouvelles orientations du Pôle Emploi concernant un accompagnement plus accentué en direction des publics en difficultés, l’Agence de Saint-André a mis en place un plan d’action Repérage illettrisme en direction de ses agents.


Ainsi, sollicité sur l’axe « Professionnalisation des acteurs de l’accueil, du repérage, de l’orientation et de l’accompagnement des publics », le CIRILLE (Centre Ressources Illettrisme) du CARIF-OREF a conduit une animation ce vendredi 2 octobre 2015, en touchant 45 conseillers en insertion.


Cette animation avait pour objectifs de :
-  sensibiliser les conseillers sur la problématique de l’illettrisme
-  présenter les dispositifs existants
-  contribuer à l’amélioration des missions d’accueil, de repérage et d’accompagnement des personnes en situations d’illettrisme

Le contenu était articulé en deux parties : dans un premier temps, M. DIJOUX le responsable du Centre Ressources Illettrisme (CIRILLE) a exposé de manière interactive :
-  le rôle de la Mission d’Appui à la Prévention et la Lutte contre l’Illettrisme au sein du dispositif de La Réunion
-  les définitions (de l’illettrisme au socle de connaissances et de compétences professionnelles)
-  quelques caractéristiques de l’illettrisme, dont les multiples facteurs qui sont en cause
-  l’état des lieux à l’échelle mondiale, nationale puis locale (dont enquête INSEE/IVQ de 2011)
-  le dispositif de prévention et de lutte contre l’illettrisme actuel, notamment les actions du « champ Lutte » concernant les adultes (ateliers compétences clés, les cases à lire…)


Dans un deuxième temps, une présentation des grandes lignes de l’outil OISIS a été faite aux participants afin qu’ils soient initiés à sa pratique. La démarche de repérage avec cet outil s’appuie essentiellement sur un échange exploratoire avec le bénéficiaire potentiel, permettant la recherche d’indices convergents. Une grille formalise tout le recueil d’indices repérés afin de déterminer le profil du bénéficiaire en vue d’une orientation adéquate.

Joomla templates by Joomlashine